Espace adhérents
twt lkd

Economie et métiers

  • Un contributeur significatif aux finances publiques de la France

    La moyenne d’imposition dans l’industrie agroalimentaire représente 2,4 % du chiffre d’affaires. Les BRSA consacrent plus de 10 % de leurs chiffres d’affaires aux contributions fiscales (droit spécifique à l’eau, contribution économique territoriale, l’impôt sur les sociétés, etc.). En 2015, cela représentait un versement de 560 millions d’euros, directement profitable à la collectivité publique, dont 360 millions d’euros pour la seule taxe soda.

    A cela vient s’ajouter la TVA avec un rendement de 413 millions d’euros en 2015.