Espace adhérents
twt lkd

Consommation et Nutrition

  • Mieux comprendre la Stéatohépatite non alcoolique ou « maladie de Nash »

    La Stéatohépatite non alcoolique – plus connue sous le nom de maladie de Nash (Non Alcoolic Steato Hepatitis), est une pathologie qui affecte principalement les personnes en surpoids, obèses et diabétiques.

    Les nutritionnistes et hépatologues s’accordent sur les origines multifactorielles de la maladie de Nash.

    Quelles en sont les causes ?

    Au-delà de l’absence d’activité physique, l’une des principales causes de la maladie de Nash est une alimentation trop riche en graisses saturées, en sucres et qui s’avère pauvre en fibre. De façon générale, ce sont les excès répétés qui ne sont pas bons pour la santé.

    Adopter une alimentation équilibrée est une des clés pour rester en bonne santé !

    Comment prévenir l’apparition de la Maladie de Nash ?

    La prévention de l’apparition de la maladie de Nash repose sur l’adoption d’une alimentation diversifiée et équilibrée, le tout allié à une activité physique régulière.

    La maladie de Nash a parfois été appelée maladie du soda par abus de langage ou raccourci sémantique malheureux, elle n’est pas directement liée à la consommation de boissons sans alcool. Les professionnels de santé s’accordent à dire qu’elle trouve ses origines dans des habitudes alimentaires profondément déséquilibrées et par un manque voire une absence d’activité physique.

    Si vous souhaitez avoir l’avis d’un professionnel de santé, contacter votre médecin traitant !

  • La limonade artisanale française séduit à l’export

    La boisson gazeuse s’exporte toujours autant à l’étranger grâce à son authenticité, son originalité et sa diffusion sélective. En France, il existe une trentaine de marques de limonades. Parmi elles, deux réalisent des chiffres remarquables à l’export : Lorina et Elixia.

    Pour retrouver l’article dans son intégralité : http://agriculture.gouv.fr/la-limonade-artisanale-francaise-seduit-lexport

     

  • ENGAGEMENT – Promouvoir des modes de vie équilibrés

    Les entreprises du secteur des BRSA se sont engagées depuis plusieurs années à promouvoir le sport et l’activité physique à travers des partenariats (et des actions de proximité (exemple : Orangina-Suntory France et l’Union Nationale du Sport Scolaire – UNSS, Coca-Cola France : « Le Sport ça me dit »).

  • L’importance de l’hydratation

    Si l’eau reste la seule boisson indispensable, les BRSA offrent une alternative savoureuse et festive pour compléter les apports hydriques. Consommées sans excès, elles trouvent naturellement leur place dans nos verres et dans notre équilibre alimentaire. L’eau est le principal constituant de notre corps : elle représente 60% du poids corporel d’un adulte, cependant, cette […]

  • Les ingrédients :

    L’eau C’est le premier ingrédient d’une BRSA. Elle est présente à hauteur d’environ 90% d’une boisson rafraîchissante classique, et à 99% d’une boisson light. Si l’eau reste la seule boisson indispensable, les BRSA offrent une alternative savoureuse et festive pour compléter nos apports hydriques. Source : – Rapport du groupe de travail PNNS sur les […]

  • Des formats adaptés aux modes de consommation
  • Les différentes teneurs de sucre dans les BRSA

    Le consommateur peut choisir parmi un large choix de Boissons Rrafraîchissantes Sans Alcool (BRSA) aux teneurs en sucres variées, on distingue 3 niveaux : – Les boissons sucrées qui contiennent du sucre ajouté et/ou les sucres naturellement présents dans les fruits. – Les boissons à teneur réduite en sucres (- 30 % de sucres par rapport […]

  • Une consommation occasionnelle encadrée à domicile

    La consommation de BRSA représente l’équivalent d’une canette (33cl) 1 : – Tous les 4 jours pour les enfants – Tous les 2 jours pour les adolescents – Tous les 5 jours pour les adultes. Contrairement aux idées reçues, 75% des achats s’effectuent en magasin si bien que la consommation des BRSA intervient essentiellement à […]

  • Une consommation raisonnable qui s’intègre dans l’équilibre alimentaire

    Les BRSA, comme d’autres aliments « plaisir », s’intègrent parfaitement dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Avec 65 litres litres par an et par habitant, les Français figurent parmi les plus petits consommateurs de BRSA de l’Union Européenne (consommation moyenne de 96,3 litres, par an et par habitant). Ainsi, les Français consomment 2 […]

  • ENGAGEMENT – Programme National pour l’Alimentation.

    Jeudi 9 octobre 2014, les représentants du SNBR ont signé, aux côtés de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et Porte-­Parole du Gouvernement, un accord collectif s’inscrivant dans le cadre du pacte Qualité Ingrédients. La signature de cet accord est la concrétisation de l’engagement des industriels du secteur des boissons […]